Nouvelles voix d'Asie

Numéro 1

Un numéro dédié aux rêves, aux aspirations et parfois aux déconvenues des jeunes générations d’Asie, qu’elles vivent dans leur pays d’origine ou loin de chez elles. Prix avec livraison comprise.

Entretien

Le magicien de la passerelle

Première nouvelle du recueil éponyme, « Le magicien sur la passerelle » est une variation magico-réaliste sur l’enfance de Wu Ming-yi, passée dans le marché de Chunghwa.

Note de lecture

Le chef des perles en argent

Françoise Robin analyse la nouvelle de l’auteure tibétaine Yangtsokyi et invite à écouter les «chuchoteurs» d’un Tibet soumis au joug politique de Pékin.

Entretien

En attendant maman

Rencontre avec l’auteur d’En attendant maman, l’écrivain indonésien Azhari, originaire d’Aceh. Il aborde les raisons qui le poussent à écrire mais aussi à promouvoir l’écriture dans sa province natale.

Entretien

Saynètes malaises

Alfian Sa’at parle de son identité linguistique dans la multiculturelle Singapour et aborde le sujet de la traduction littéraire suite à la parution de son premier livre traduit.

Note de lecture

Le garçon en jaune safran

Gilles Delouche retrace le parcours littéraire de l’auteure Sridaoruang, née en 1943 dans la province de Phitsanulok et chantre de la société thaïlandaise contemporaine.

Extrait

Une famille du Gobi

Un extrait de la traduction du poème Une famille du Gobi de Gurbazar Shagdarsuren, à découvrir dans son intégralité dans les pages de la revue.

Entretien

Flamme de la forêt

L’auteure malaisienne Shivani Sivagurunathan revient sur l’importance de la poésie dans son écriture et sur le contexte fragmenté de la scène littéraire contemporaine de son pays.

Entretien

Une jeune fille pas comme il faut

Suong Mak est l’auteur de nombreuses nouvelles, mais aussi du premier roman cambodgien abordant l’homosexualité. Il revient sur ses écrits et le fossé intergénérationnel au Cambodge.

Note de lecture

Le Canada, le Canada…

Catherine Guy et Danh Thành Do-Hurinville analysent cette nouvelle à trois personnages de Phan Viêt, placée sous le signe de la quête identitaire au Nouveau Monde.

Extrait

Le cargo qui vient de Taïwan

Syaman Rapongan s’interroge sur ces jeunes nés dans les années 1950, qui, comme lui, ont fait le rêve d’embarquer pour l’île de Taïwan dans l’espoir illusoire d’une vie meilleure.