Extrait Amours et Sensualités

Et ainsi… février

Numéro 6

ET AINSI… février
Bouquets de fleurs, chocolats, hôtels, naans et pois bouillis… réalité de la mort.
Les pages ne peuvent plus me contenir
Qui est le Président ? Je l’ignore.
À part dormir, manger et se couper les ongles…
La vie ? L’amour ? Qu’est-ce que c’est que tout ça ?
Deux filles sur la voie d’en face. Les mecs se moquent de moi.
Cigarettes, poèmes, pantalons, doigts
Tu veux que ça soit vraiment bien ?
Alors ferme-là un peu, attrape le briquet et aide-moi à chasser le dragon.
xxxxxCeci est une période d’insomnie
xxxxxCela une souffrance impossible à digérer
xxxxxEt voilà une langue enflée
Toutes ces choses qui brillent et scintillent…
la plupart du temps, c’est avec des mots que ça se termine.
Comme tous ces branleurs, « moi, je, mon… »
Et puis avec cette putain de toux qui me fait lever toute la nuit pour évacuer les glaires,
je sais même plus où est passé le soleil.
Désir. Les roues de ma caisse roulent vers toi, où que tu te trouves.
C’est seulement quand je fais le plein, l’envie d’une clope,
que je pense à téléphoner, histoire de médire un peu.

(…)

NICOLAS SALEM-GERVAIS a traduit du birman Et ainsi… février, un poème de MAE YWAY à découvrir en intégralité dans les pages du numéro 6 de Jentayu.

Photo © Dana Lixenberg.