Nouvelles voix d'Asie

Vika Osadtchenko

Vika Osadtchenko (Вика Осадченко) fait partie d’une nouvelle génération d’auteurs ouzbeks qui ont créé à Tachkent un courant littéraire indépendant revendiquant une identité à la fois russophone et nettement post-soviétique qui se différencie également de la littérature écrite en Russie. Née en 1980 dans les dernières années de la période soviétique, elle entreprend des études de journalisme à Tachkent et participe très tôt à de nombreux festivals de poésie. Membre de l’Union des écrivains d’Ouzbékistan depuis 2006, elle a publié cinq recueils de poésie dont certains poèmes on été republiés dans des revues littéraires russophones en Ouzbékistan, en Russie, au Kazakhstan, en Moldavie et aux États-Unis. Plus récemment, elle s’est mise à écrire de la prose. Depuis 2017 elle collabore avec un collectif d’écrivains et poètes tachkentois à Litera, un projet du théâtre d’avant-garde Ilkhom qui retrace la vie et l’oeuvre d’écrivains célèbres qui ont vécu à Tachkent, comme Akhmatova et Tsvétaïéva.


En lien avec Vika Osadtchenko :

Dans notre numéro 8, un entretien avec l’auteure ouzbèke Vika Osadtchenko, dans lequel elle aborde la question des littératures de langues ouzbèke et russe en Ouzbékistan, ses projets littéraires en cours et la place des chats dans sa vie… Lire l’entretien