Nouvelles voix d'Asie

Chen Fang-Hwey

Chen Fang-Hwey, membre de l’IETT (Université Lyon III), a terminé en 2012 une thèse sur le roman taïwanais contemporain, une lecture de la littérature taïwanaise au miroir de la littérature française : Temps et mémoire dans l’œuvre de Chu Tien-hsin, une quête de la subjectivité insulaire dans le roman taïwanais après 1987. L’ensemble de ses travaux de recherche s’ordonne pour l’essentiel autour des domaines suivants : littérature française, calligraphie moderne, littérature taïwanaise et littérature mondiale. Elle a aussi participé au hors-série « Taïwan » de la revue Jentayu en traduisant l’essai de l’écrivain Chen Fang-ming, « Rencontre à Yurakucho ».


Article en lien avec Chen Fang-Hwey :

Un extrait de la traduction de la nouvelle Flamingo Valley de l’auteur singapourienne Amanda Lee Koe, à découvrir dans son intégralité dans les pages de la revue… Lire l’article