Note de lecture

Chanson simple

Numéro 7

VOILÀ PLUS DE DIX ANS, depuis 2007, que le photographe chinois Luo Dan sillonne la Chine des campagnes et des villages. Progressant lentement, prenant le temps de s’imprégner de chaque lieu visité, il a ainsi parcouru plus de 250 000 kilomètres et pris quantité de clichés.

L’une de ses techniques de prédilection : le collodion humide. Inventé au milieu du XIXème siècle et très en vogue jusque dans les années 1880, le collodion humide compte parmi les procédés photographiques les plus anciens et permet d’obtenir des images d’une grande finesse et de rendre une gamme de gris particulièrement étendue. Le procédé de développement se décompose en plusieurs étapes manuelles qui exigent chacune du temps et de la minutie, en chambre noire d’abord, puis en chambre éclairée en lumière rouge clair. Pour Luo Dan, revenir à cette technique lui permet de retrouver une certaine matérialité de la pratique photographique, aujourd’hui surtout numérique.

La série Chanson simple se compose de clichés pris au Yunnan entre 2010 et 2013, dans la vallée du fleuve Nu – la Salouen –, proche de la frontière avec la Birmanie. À l’époque, Luo Dan part à l’aventure, avec des finances limitées et une camionnette pour seul moyen de locomotion. De village en village, il prend ses photographies le jour et les développe le soir venu dans sa camionnette.

On dénombre plusieurs minorités ethniques parmi les habitants de la vallée, notamment les Lisu et les Nu. Pour beaucoup d’entre eux, ils ont été convertis au christianisme dès le début du XXème siècle. Aujourd’hui, on estime que plus de la moitié des populations Lisu et Nu du Yunnan ont été christianisées, mais les rites animistes d’autrefois perdurent aussi. Chaque samedi et dimanche, les habitants du village se retrouvent à l’église pour prier et chanter des hymnes.

Pour Luo Dan, ses modèles dégagent une vraie énergie, une authentique beauté qui se transmettent d’autant mieux grâce au procédé du collodion humide, un procédé qui laisse d’innombrables traces donnant parfois l’impression d’une illusion, d’un rêve. Des images à la fois anciennes, mais aussi complètement intemporelles.

LUO DAN est l’auteur de Chanson simple, un essai photographique à découvrir dans son intégralité dans les pages du numéro 7 de Jentayu.

Photo © Luo Dan.