Extrait Dieux et Démons

La rose fanatique

Numéro 3

Ô… MON DIEU
Si vous ressuscitez ici-bas
Ouvrez mon cœur et observez

Dans le vin vieux qui irrigue mon cœur
Flotte une rose
C’est l’amour
Que vous découvrirez avec surprise

Dans mon cœur le Rohini1 turbulent
Toujours jeune, gronde et coule
Et jamais ne se tarira
Ma rose exhale un parfum frais mais inconnu
Pourriez-vous mon Dieu l’étouffer un peu ?

Autrefois mon Dieu vous avez dit
Que le paradis existait. Vous en souvenez-vous ?
Avec tout ce que je dois maintenant affronter
Comment puis-je encore y croire ?
L’amour, l’amitié… le chagrin… la douleur…
L’hésitation

Cette rose sent-elle la souffrance ?
Ses épines sont-elles empoisonnées ?
Quelque chose ne va pas
Pour que durant cette vie
L’esprit soit calme et paisible
Il suffit d’une goutte d’eau pure
Avant de mourir, je voudrais bien en personne
La recevoir

(…)

MA EI est l’auteur de La rose fanatique, un poème traduit du birman par SANN THIDA et STÉPHANE DOVERT à découvrir en intégralité dans les pages du numéro 3 de Jentayu.

1. Le Rohini est un fleuve népalais auprès duquel aurait vécu le Bouddha. Son contrôle a fait l’objet de nombreux conflits. Dans l’imagerie populaire birmane il symbolise la fertilité et la vie, mais aussi la guerre et la mort (NdT).

Photo © John.