Nouvelles voix d'Asie

Nazir Djouyandov

Nazir Djouyandov est ouzbek et a commencé à traduire à un très jeune âge : à l’école maternelle, pour ses camarades qui ne comprenaient pas les dessins animés en russe. Après des études en sciences sociales à Moscou, il a décidé de rester en Russie, où il travaille maintenant comme manageur. Il continue à traduire entre trois langues : ouzbek, russe et anglais. Son but est de faire connaître la littérature ouzbèke contemporaine qui reste méconnue en dehors de ses frontières car peu traduite.


Article en lien avec Nazir Djouyandov :

L’écrivain ouzbek Hamid Ismaïlov parle de son dernier roman Manastchi, du rayonnement de la littérature d’Asie centrale à l’étranger et de son intégration aux autres littératures du monde… Lire l’article