Nouvelles voix d'Asie

Meng Lang

Meng Lang (孟浪) est né en 1961 à Shanghai (Chine) et décédé en 2018 à Hong Kong. Dans les années 1980, il a participé activement à la publication de revues et de mouvements de poésie en Chine. Inquiété par la police, il a déménagé aux États-Unis en 1995 où il restera comme écrivain en résidence à la Brown University jusqu’en 1998, date à laquelle il est parti vivre à Hong Kong. En 2001, il a fondé avec d’autres écrivains en exil le Independent Chinese PEN Center. Il a créé en 2006 la maison d’édition indépendante Morning Bell Press à Hong Kong, dont il est devenu l’éditeur. Depuis 2015, il vivait dans la région de Hualien à Taïwan, où il continuait à écrire. Le poème présenté dans le numéro 7 de Jentayu, écrit vingt-sept ans après les manifestations de la place Tian’anmen, est un hommage au mouvement.


En lien avec Meng Lang :

Dans notre numéro 7, un extrait de la traduction du poème Moyen mnémotechnique : quatre fois six vingt-sept ou trois fois neuf vingt-sept de l’auteur chinois Meng Lang, à découvrir dans son intégralité dans les pages de la revue… Lire l’extrait