Nouvelles voix d'Asie

Matthieu Kolatte

Matthieu KolatteMatthieu Kolatte est né et a grandi en Suisse. Après des études en histoire et en relations internationales à l’Université de Genève, il s’est installé à Taïwan en 2005. Il travaille actuellement au département de français de l’Université Nationale Centrale. Ses recherches portent sur le cinéma taïwanais. En 2014, il a publié sa première traduction du chinois chez Gallimard-Bleu de Chine, J’aime Mary, un recueil de nouvelles de l’écrivain taïwanais Hwang Chun-ming. Il a également participé au hors-série « Taïwan » de Jentayu en traduisant la nouvelle « Zeelandia » de Lai Hsiang-yin

Bibliographie

Ses traductions :

  • J’aime Mary, de Hwang Chun-ming (Gallimard-Bleu de Chine, Paris, 2014).

En lien avec Matthieu Kolatte :

Sur Lettres de Taïwan : Pierre-Yves Baubry signe une critique du recueil de nouvelles J’aime Mary de l’écrivain taïwanais Hwang Chun-ming, traduit par Matthieu Kolatte… Lire l’article

 

Dans notre numéro 2, Matthieu Kolatte présente l’œuvre de Hwang Chun-ming et sa nouvelle L’îlot résidentiel, dont le héros – le nourrisson Mao-Mao – est l’alter ego fictif de l’écrivain… Lire l’article

 

Dans notre numéro 7 : Lai Hsiang-yin compose d’un livre à l’autre une œuvre introspective hantée par l’histoire de son pays. Matthieu Kolatte revient sur sa nouvelle À la tombée du jour… Lire l’article