Nouvelles voix d'Asie

Marielle Morin

Marielle Morin est documentaliste et traductrice de littérature indienne contemporaine en langue anglaise et bengalie. Après des études de langues (anglais et allemand à l’Université de Provence, hindi et bengali à l’Inalco) et un DEA de littérature comparée, elle a été enseignante d’anglais dans le secondaire, de FLE à l’Alliance Française et attachée pour le Livre et l’Écrit dans le réseau culturel français à l’étranger. Nomade et avide de découvertes, elle a étudié ou travaillé à Londres, en Allemagne, aux États-Unis, en Inde et en Égypte. De retour à Paris et au Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CNRS-EHESS), elle se consacre à ses passions : les livres, le monde indien et les langues. Elle poursuit désormais l’apprentissage de l’arabe.

Bibliographie

Traductions de l’anglais :

  • Parva, l’éveil de l’océan, d’Amruta Patil (Le Diable Vauvert, Paris, 2012)
  • Les Neuf visages du cœur, d’Anita Nair (Philippe Picquier, Arles, 2006)
  • Le Chat Karmique, d’Anita Nair (Philippe Picquier, Arles, 2005)
  • Un homme meilleur, d’Anita Nair (Philippe Picquier, Arles, 2003)
  • Delhi, de Khushwant Singh (Philippe Picquier, Arles, 2003)
  • Compartiments pour dames, d’Anita Nair (Philippe Picquier, Arles, 2002)
  • Le Mandala de Sherlock Holmes, de Jamyang Norbu (Philippe Picquier, Arles, 2000).

Traductions du bengali :

  • Indiennesde Mahasweta Devi (Actes Sud, Arles, 2004)
  • La Mère du 1084 (হাজার চুরাশির মা), de Mahasweta Devi (Actes Sud, Arles, 2001).

Sous-titrages en français :

  • Le Directeur de la poste, film de Satyajit Ray (1961).

Article en lien avec Marielle Morin :

Marielle Morin nous présente le roman Panty de l’écrivain indienne Sangeeta Bandyopadhyay, avant de poser quelques questions à l’auteur sur son rapport à l’écriture… Lire l’entretien