Nouvelles voix d'Asie

Lucie Modde

Lucie Modde est née en 1988 à Nantes. Après un master d’études chinoises à l’ENS de Lyon, elle passe quelques années en Chine avant de se former à la traduction à l’ESIT. Elle est aujourd’hui installée à son compte à Lyon et traduit des textes techniques, universitaires et littéraires depuis l’anglais et le chinois. Elle a traduit récemment :

  • Un et zéro de Ryan Ruby (Presses de la Cité, Paris, à paraître).
  • « Le pêcheur », une nouvelle de Tsai Suh-fen (Magellan & Cie, Paris, à paraître).
  • Les Âmes des enfants endormis de Mia Yun (Denoël, Paris, 2017).
  • « La faille », une nouvelle de Wang Ting-kuo (Jentayu, 2016).
  • Tout ça va changer de Lao Ma (Philippe Picquier, Arles, 2015), lauréat du prix Pierre-François Caillé de la traduction 2016.