Nouvelles voix d'Asie

Li Yongping

Li Yongping (李永平) (1947-2017) est né en Malaisie, à Kuching, au nord-ouest de l’île de Bornéo, où il passe son enfance avant d’émigrer en 1967 à Taïwan où il devient professeur. Il démissionne de toutes ses fonctions en 1987, après avoir publié son premier roman, Jiling Chunqiu (Les printemps et automne de Jiling), pour se consacrer à l’écriture et à la traduction. Son œuvre comprend un recueil de nouvelles de jeunesse, six romans, et une anthologie. Son œuvre romanesque lui a valu l’attention continue des lecteurs et de la critique, ainsi que des comparaisons avec Shen Congwen et Mo Yan. Il est décédé en octobre 2017 à Taipei.

Bibliographie

  • Lazi fu 拉子婦 (L’épouse indigène, 1976), nouvelles
  • Jiling Chunqiu 吉陵春秋 (Les printemps et automne de Jiling), roman
  • Haidong Qing 海東青 (L’aigle bleu, 1992), roman
  • Zhuling manyou xianjing 朱鴒漫遊仙境 (Le merveilleux voyage de Zhu Ling, 1998), roman
  • Yuxue feifei : boluzuozhou tongnian jishi 雨雪霏霏: 婆羅洲童年記事 (Comme des averses de grésil : souvenirs d’enfance de Bornéo, 2002), roman
  • Dahe jintou 大河盡頭 (À l’embouchure du fleuve, deux tomes, 2008 et 2010), roman
  • Zhitu 𨑨迌 (Errances de lunes en soleils, 2003), anthologie.

En lien avec Li Yongping :

Dans notre numéro 8, le traducteur Pierre-Mong Lim évoque le parcours du romancier et traducteur sino-malaisien Li Yongping, auteur d’une œuvre riche liée à ses souvenirs d’enfance sur l’île de Bornéo… Lire l’article

 

Brigitte Duzan nous dresse le profil de l’écrivain sino-malaisien Li Yongping, auteur au style sophistiqué mais aussi traducteur prolifique… Lire l’article sur Chinese Short Stories