Nouvelles voix d'Asie

Kim Sum

kim-sum-2Kim Sum (김 숨), née en 1974 à Ulsan, en Corée du Sud, a étudié le Travail social à l’université de Daejeon. Elle débute sa carrière d’écrivain en remportant le prix Sinchunmunye décerné par le quotidien Daejeon en 1997 pour une nouvelle intitulée À propos de la lenteur, ainsi que le prix Débutant, attribué par la maison d’édition Munhakdongne en 1998, pour une autre nouvelle, Le temps du Moyen Âge. Elle a publié plusieurs recueils de nouvelles comme Chiens combattantsLe litLe foie et la vésicule biliaire, et des romans tels que Les idiotsLe ferMes magnifiques criminelsL’eauL’abandon d’un chien jaune, Deux femmes face à face (jamais traduits en français). Elle est également lauréate de quatre autres prix littéraires : Heo Kyun en 2012, Hyundae Munhak et Daesan Munhak en 2013, et Yi Sang Munhak en 2015.


Articles en lien avec Kim Sum :

kim-sum-cette-nuit-laLim Yeong-hee et Mélanie Basnel parlent de leur traduction de Cette nuit-là, la nouvelle de l’écrivain sud-coréenne Kim Sum, et de leur travail de traduction à quatre mains… Lire l’article