Nouvelles voix d'Asie

Isadora Fichou

Isadora Fichou a voyagé en Malaisie, à Singapour et en Indonésie et a obtenu une licence d’indonésien-malais à l’Inalco. Après sa licence, elle a voulu rassembler au sein d’un Master Recherche (Arts-Littérature/Indonésien-Malais) les deux disciplines qui l’ont toujours intéressée : la langue et la littérature. Elle achève actuellement un mémoire sur la place de Chairil Anwar dans la vie artistique et l’écriture poétique indonésiennes. Le malais et l’indonésien sont pour elle essentiels puisque ces langues reflètent directement, par le biais d’une esthétique poétique ou d’une oralité quotidienne, ce qu’elle a aimé en Malaisie comme en Indonésie. La traduction lui permet d’être au plus proche des textes et de découvrir de nouvelles significations. Elle a par ailleurs traduit des poèmes de migrants malaisiens, ainsi qu’une quarantaine de poèmes de Chairil Anwar pour enrichir son mémoire.