Nouvelles voix d'Asie

Emmanuelle Péchenart

Emmanuelle Péchenart, après des études à Paris (Inalco), Shanghai et Pékin, a été assistante de recherches en architecture comparée à l’Institut français d’architecture et a obtenu un doctorat en sciences du langage à l’École des hautes études en sciences sociales. Elle traduit de la littérature chinoise (histoire urbaine et architecture, romans et poèmes d’auteurs chinois et taïwanais, modernes et contemporains) depuis les années 1980, revenant le plus souvent possible vers les lieux et les auteurs qui lui sont chers. Eileen Chang, grand auteur du XXe siècle, Ma Desheng, peintre et poète vivant à Paris, ainsi que Wuhe sont de ceux-là. Il lui arrive de faire de l’interprétariat lors de voyages ou missions en Chine, ainsi qu’en milieu carcéral.