Nouvelles voix d'Asie

Coraline Jortay

Coraline Jortay est docteure en littérature chinoise à l’Université libre de Bruxelles, où elle a soutenu une thèse traitant des représentations de genre et de la construction identitaire chez les auteures sinophones du XXe siècle. Également traductrice littéraire, elle a remporté les 2e et 3e prix du Concours international de traduction de la Chine 2013 avec les nouvelles « Là-haut », de Wang Xiangfu, et « La lettre », de Liu Qingbang, publiées dans le recueil Tranchant de lune et autres nouvelles contemporaines de Chine (Ming Books, 2016). Elle a aussi traduit le recueil Les sentiers des rêves et autres microfictions, de Walis Nokan (L’Asiathèque, 2018).


En lien avec Coraline Jortay :

Dans notre numéro 5, Coraline Jortay replace l’œuvre de Kan Yao-ming dans le contexte de la littérature taïwanaise contemporaine et nous décrit le parcours de cet écrivain d’origine hakka… Lire l’article

 

Dans notre numéro 7, l’écrivain hongkongaise Dorothy Tse évoque sa relation à sa langue maternelle du cantonais, sa vision du rôle de l’écrivain et l’importance des revues littéraires… Lire l’entretien

 

En cette période de confinement, nous vous proposons en exclusivité l’intégralité de la traduction de la nouvelle de Tang Fei… Lire la nouvelle

 
 

Dans notre numéro spécial Covid-19, la traduction par Coraline Jortay du poème « Ne pas déranger » de l’autrice chinoise Wei Shuiyin… Lire le poème