Nouvelles voix d'Asie

Azhari

Azhari

© Nevzat Celik

Azhari est né à Aceh, dans le village de Lamjamee (Banda Aceh), le 5 octobre 1981. Sa formation, sur les bancs de la faculté de lettres de l’université de Syiah Kuala, Banda Aceh, a été complétée par un goût de la lecture et un appétit insatiable pour les auteurs étrangers. En 2002, il fonde avec quelques amis Komunitas Tikar Pandan, association qui vise à promouvoir un message de paix et de justice par le biais de programmes culturels alors que la province est agitée depuis près de trois décennies par un conflit armé. Parmi les activités proposées, la Classe d’écriture Dô Karim (Sekolah Menulis Dô Karim) offre des bourses aux lycéens de la région pour suivre une formation à la pratique littéraire, une initiative couronnée de succès. En 2005, il reçoit aux Pays-Bas le prix Free Word Award from Poets of All Nations pour son premier recueil de nouvelles, Perempuan pala (La femme muscade), traduit depuis en anglais. Contributeur régulier de la presse nationale et régionale, il travaille actuellement à la rédaction de son premier roman sur la piraterie ainsi qu’à plusieurs essais concernant la société acihaise.

Bibliographie

  • Perempuan pala (La femme muscade, 2005)

 Articles en lien avec Azhari :

IndonésieRencontre avec l’auteur d’En attendant maman, l’écrivain indonésien Azhari, originaire d’Aceh. Il aborde les raisons qui le poussent à écrire mais aussi à promouvoir l’écriture dans sa province natale… Lire l’article